Imzouren : 20 ans de prison pour avoir incendié un bâtiment de la police

77

La Cour d’appel du tribunal d’El Hoceima a approuvé le verdict de la première instance et a inculpé l’accusé à vingt ans de réclusion pour avoir incendié un bâtiment de la police à Imzouren.
Lors des manifestations du Hirak du rif, un homme avait brûlé un bâtiment appartenant à la police et a été inculpé par le tribunal d’Al Hoceima. Il a écopé d’une peine de prison de vingt ans, nous apprends Al Akhbar dans son édition du vendredi 21 décembre 2018. Son dossier a été séparé des autres détenus du Hirak à Casablanca et a été jugé à Al Hoceima.
A en croire Al Akhbar, cet incendie a surpris les éléments de la police, les obligeant à utiliser des cordes pour pouvoir descendre de l’immeuble. Le tribunal a jugé coupable l’accusé pour plusieurs crimes, dont le vol, incendie criminel et de détérioration des biens publics. Lors de cette manifestation, quatre voitures et un bus des forces de police ainsi qu’une voiture ont été brûlé, ajoute la même source.