Immolation d’un député PAM: l’OCP recourt à la justice

393

L’OCP aurait décidé de poursuivre en justice le député PAM de Rehamna, qui s’est immolé par le feu devant son siège à Ben Guerir .

Dans son édition de ce lundi 19 juin, Al Massae rapporte de nouveaux éléments dans l’affaire du parlementaire Abdellatif Zaïm. Selon le journal, l’Office chérifien de phosphate (OCP) a décidé de poursuivre en justice le député.

Al Massae rapporte également comment le député a été sauvé in extremis d’une mort assurée grâce à l’intervention des éléments de l’autorité publique. « Directement après que le député soit sorti furieux du bureau du gouverneur de la province de Rehamna, ce dernier a prédit que Zaïm allait se comporter d’une manière suicidaire. Raison pour laquelle il a chargé un de ses assistants de suivre de près les mouvements dudit député », souligne le quotidien.

Et le gouverneur a vu juste: après avoir quitté le bureau du gouverneur, le député qui avait auparavant tenu plusieurs sit-in devant le tribunal de première instance durant les dernières élections législatives, s’est dirigé vers le siège de l’OCP. « Il a levé une bouteille pleine de gasoil pour la verser sur tout son corps avant d’allumer son briquet et s’immoler en plein jour de canicule, jeudi dernier », relate le journal, ajoutant que le pacha, en compagnie de ses assistants et de citoyens, est intervenu pour éteindre leu feu et appeler l’ambulance.

Toujours selon Al Massae, Abdellatif Zaïm, auteur du plus grand plat d’omelette à Marrakech, avait visité le gouverneur pour l’appeler à dissuader l’OCP à Ben Guerir de s’approprier une terre «soulalya» sur laquelle se situe la ferme de production d’œufs du député. Mais il s’est heurté au refus du gouverneur, qui lui a expliqué que l’expropriation émane d’une décision de la justice et que le projet du député ne répond par aux normes environnementales d’autant qu’il faisait l’objet de plusieurs plaintes de riverains.