Immobilier: les prix repartent à la hausse

1736

Les prix de l’immobilier sont en hausse depuis le dernier trimestre de 2020 et ont continué à augmenter de 1,2% les premiers mois de 2021. Une hausse qui dépasse les niveaux pré-covid. 

En 2020, les ménages ont concrétisé leurs projets d’achat immobilier après le confinement, affectant la demande et les prix à la hausse. Dès le quatrième trimestre, on enregistre une hausse des transactions de 40% par rapport au troisième trimestre, et de 22% comparé au quatrième trimestre de l’année précédente, rapporte L’Economiste dans son édition du jour.

En 2021, l’escalade des prix s’est poursuivie avec +1,2% au premier trimestre sur un an. En effet, les ventes se sont accélérées de 42%, mentionne le média, mais elles ont décroché de 17% sur trois mois, dépassant quand même les niveaux pré-covid. Un repli qui implique une légère baisse des prix de 0,9%. Au niveau des appartements (biens les plus échangé), ce glissement trimestriel s’élève à 2,5% à Agadir, 0,9% à Casablanca, 0,6% à Marrakech et 2,7% à Tanger.

L’avancée de la campagne de vaccination laisse présager des comportements plus optimistes des ménages, notamment une reprise du crédit à l’habitat dont l’encours a déjà augmenté de 4,3% à fin mars sur une année. Un optimisme à nuancer avec l’éventualité de mauvaises nouvelles sur le plan économique. En effet, plus de 105.000 personnes ont perdu leur emploi au premier trimestre de 2021, hissant le nombre de chômeurs à 1,5 millions soit 12,5% de la population active (HCP).