Idder, le plus jeune programmeur marocain, victime de propos racistes

557

À la suite de sa participation à l’émission Rachid Show sur 2m vendredi dernier, le jeune Idder, célèbre pour sa maîtrise des langages de programmation a été victime des moqueries des internautes. Selon son oncle, il en aurait été affecté. 

Idder avait participé à l’épisode du vendredi 22 février de l’émission Rachid show consacré aux enfants prodiges marocains. Y était également invitée, Malak, une petite fille qui maîtrise le calcul mental. Si Idder a une fois de plus démontré son intelligence lors de l’émission, des internautes ont toutefois partagé plusieurs commentaires acerbes concernant notamment son « accent » et sa façon de parler.

Credits: Febrayer
Credits: Febrayer

 

L’oncle d’Idder, Hassan Moutai, a déclaré à nos confrères de Maghrebvoices que ces critiques ont bouleversé Idder. « Au lieu de l’encourager, ils l’ont détruit. Alors qu’il a voyagé de Tiznit jusqu’à Casablanca pour participer à l’émission », a-t-il déclaré. Et de surenchérir « C’est normal qu’il ne parle pas la darija vu qu’il est originaire de Tiznit. Il utilise l’anglais pour communiquer avec ses frères et amis et l’amazigh pour échanger avec ses proches« . Sur son profil Facebook, le jeune prodige avait d’ailleurs publié un message où il demandait aux internautes de ne pas se moquer de lui. À la suite duquel il a reçu plusieurs messages de soutien l’incitant à être fier de son identité et de ne pas se laisser affecter par les critiques.

Lire aussi: Vidéo. A 11 ans, Idder Moutai maitrise déjà l'anglais et les langages de programmation

Pour rappel, Idder Moutai est le plus jeune programmeur marocain. Lors de la 2e édition du festival de développeurs DevFest, organisé par Google Developpers group (une communauté de passionnés de la technologie Google), Idder avait épaté les présents par l’étendue de son savoir, mais également par sa maîtrise de la langue anglaise qu’il a appris en autodidacte grâce aux films et vidéos sur Youtube.