H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelles.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    L’ancien Chef du gouvernement et ex-numéro 1 du PJD a subi une opération chirurgicale en France.

    « Je vais bien » a rassuré Abdelilah Benkirane sur son compte Facebook hier jeudi. Peu présent sur la scène politique ces derniers jours, le Chef du gouvernement souffrait d’une maladie qui a nécessité une intervention chirurgicale. Selon des membres de son entourage, cités par les médias arabophones, l’ancien Chef du gouvernement a subi cette opération à Paris.

    Lire aussi: Elections 2021. Benkirane appelle El Othmani à démissionner face à la débâcle du PJD

    « L’opération que j’ai subie aujourd’hui, jeudi, a été un succès, Dieu soit loué. Je me rétablis, selon ce que m’a dit l’équipe médicale qui a supervisé l’opération », a écrit l’ex-numéro 1 du Parti justice et du développement (PJD) dans un message publié le 7 octobre sur Facebook. « Je remercie tous ceux qui ont demandé après moi et prié pour mon rétablissement. Je m’excuse auprès de tous ceux dont je n’ai pas pu répondre aux appels et aux messages téléphoniques », a-t-il ajouté.

    Avide des projecteurs médiatiques, l’ex premier ministre marocain a partagé ses soucis de santé avec ses fans sur la toile, à quelques heures seulement de la naissance du nouveau gouvernement.

    A ce propos, les internautes ont saisi, au vol, cette occasion pour lui adresser de virulentes critiques concernant son hospitalisation en France. « Si vous aviez rempli votre mission quand vous étiez à la tête du gouvernement vous n’auriez pas à vous déplacer à Paris pour vous faire opérer », écrit, remonté, cet internaute marocain.

    « Il est inadmissible que vous soyez un ex chef de gouvernement et vous vous déplaciez jusqu’en France pour recevoir des soins (…) dix ans aux commandes du gouvernement et nous ne disposons d’aucun centre hospitalier en mesure de vous prodiguer les soins nécessaires », rappelle cet autre.

     

    Share.

    Comments are closed.