Hirak du Rif. El Othmani: «J’ai beaucoup souffert à Derb Moulay Cherif»

2746

Le chef du gouvernement Saâdeddine El Othmani a réagi aux peines prononcées contre les détenus du Hirak du Rif. Il a expliqué qu’il ne pouvait se réjouir de la détention d’un Marocain car, lui aussi a souffert à Derb Moulay Cherif.
Le chef du gouvernement, Saâdeddin El Othmani, a déclaré, lors de la séance des questions orales au chef du gouvernement, qu’il ne peut jamais se réjouir de l’emprisonnement d’un citoyen marocain. Mais il ne peut intervenir car le pouvoir judiciaire est une autorité indépendante des pouvoirs exécutif et législatif.
Le chef du gouvernement est revenu sur son arrestation à Derb Moulay Cherif lors des années de plomb. El Othmani a déclaré qu’il avait vécu des conditions difficiles lors de sa détention. «A l’époque, on était menottés et on nous mettait des bandeaux sur les yeux. Les circonstances était insupportables et inimaginables», a-t-il rappelé.
Réagissant aux interventions de certains parlementaires sur les sentences prononcées à l’encontre des détenus du Hirak, le Chef du gouvernement a expliqué qu’il n’intervient pas et n’interfère aucunement dans les décisions de la justice. «Le pouvoir judiciaire est indépendant des autres pouvoirs. Je ne veux pas interférer, pas parce que je n’ai aucun désir ou aucun sentiment, mais le pouvoir judiciaire dans notre pays est vraiment indépendant. Je ne consulte pas les juges et ces derniers ne me consultent pas», a-t-il tenu à préciser.