Hirak: la direction de Oukacha dément l’évacuation vers l’hôpital de deux détenus en grève de la faim

274
Crédit DR

L’administration de la prison Oukacha a démenti mercredi avoir procédé à l’évacuation vers l’hôpital des détenus Mohamed Jelloul et Rabie Lablaq en grève de la faim.

En réponse à un statut facebook publié le 10 octobre par le frère du détenu du Hirak Mohamed Jelloul et relayé sur les réseaux sociaux et par certains sites d’information, selon lequel son frère ainsi que l’activiste Rabie Lablaq auraient hospitalisés, après 35 jours de grève de faim dans la prison d’Oukacha à Casablanca, la Délégation Générale à l’Administration Pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) a démenti l’information assurant que l’état de santé des deux prisonniers est « normal », dans une mise au point publiée le 11 octobre.

Le département de Tamek qui qualifie le statut du frère de Jelloul de « malveillant » a critiqué les publications similaires venant des déclarations de certains membres des familles des détenus et leurs avocats « induisant en erreur l’opinion publique sur la réalité de ce qui se passe à l’intérieur des établissements pénitentiaires » précise la DGAPR.