Hay Hassani: les ordures s’entassent dans les rues après la disparition des bennes

1645

A quelques jours de la fête d’AL Adha, la commune de Hay Hassani doit faire face à la disparition des bennes à ordures dans différents points de la ville.
Dans la commune de Hay Hassani, la situation vire à la catastrophe. Depuis cinq jours, les bennes ont disparu des rues d’un des quartiers les plus peuplés de Casablanca, rapporte le quotidien Akher Saâ dans sa livraison de vendredi 3 août.
Ainsi, l’absence des bennes communales a contraint les habitants du quartier à jeter les ordures ménagères n’importe où pour s’en débarrasser.
D’une capacité de 360 litres, ces bennes sont volées systématiquement pour servir à stocker du blé ou de la farine. Furieux, les habitants du quartier pointent du doigt une bande criminelle qui s’active principalement à Hay el Khadir.
Pour rappel, le Conseil de la commune de Casablanca et la société Averda Casa ont résilié, en mai dernier, leur contrat de collecte des déchets ménagers et de propreté urbaine.
Mais «dans un souci de continuité de service au citoyen, sur les quatre préfectures d’arrondissements concernées (Hay Hassani, Ain Chock, Ain Sebaa-Hay Mohammadi et Sidi Bernoussi), les deux parties contractantes avaient convenu de continuer à mobiliser tous les moyens humains, matériels et logistiques pour assurer la meilleure qualité de service durant la période transitoire précédant la mise en œuvre des nouveaux contrats de gestion déléguée sur l’ensemble des préfectures d’arrondissements précitées», précise le communiqué publié le 28 mais dernier.