Hausse des prix des huiles de table: le PJD sollicite le Conseil de la concurrence

667

L’équipe parlementaire du Parti de la Justice et du développement (PJD) a sollicité le Conseil de la concurrence afin de se prononcer sur la hausse fulgurante des prix des huiles de table que connaît le marché et qui a même conduit a une campagne de boycott.

Dans une lettre signée par Mustapha Ibrahimi, président du groupe parlementaire du PJD, le parti appelle le chef de la Commission des secteurs productifs à saisir, comme le veut la procédure, le Conseil de la concurrence après la hausse des prix des huiles de table.

Le Conseil de la concurrence est ainsi appelé à «déterminer dans quelle mesure les producteurs et importateurs des huiles de table au Maroc respectent les conditions de libre concurrence et ne recourent pas à une entente sur l’augmentation des prix de ce produit essentiel», rapporte Al Yaoum24.

En outre, la lettre souligne que les différentes marques «n’ont pas respecté les droits des consommateurs marocains prévus par la loi 31.08 (…) dont les droits fondamentaux sont le droit à l’information et le droit à la protection de ses droits économiques».

 

Lire aussi: Hausse des prix des huiles de table: la fédération des associations de consommateurs monte au créneau

 

Pour rappel, la Fédération Nationale des Associations du Consommateur (FNAC), ainsi que d’autres associations, avait également demandé au Conseil de la concurrence de se saisi de l’affaire.

Selon, la FNAC l’enquête du Conseil devra néanmoins être accompagnée de mesures pour la subvention de ce produit essentiel pour le consommateur marocain. Comme demandé précédemment par le président de la fédération, Ouadie Madih, le gouvernement doit «définir le prix de ce produit essentiel jusqu’à ce que le problème s’atténue, d’autant plus que le mois de Ramadan approche».

À noter que les appels au boycott des huiles de table inondent les réseaux sociaux depuis un peu plus d’une semaine. Les internautes dénoncent une augmentation de près de 20% du prix de cette denrée essentielle. L’augmentation constatée ces derniers jours est de près de 10 DH sur les bouteilles de 5 litres d’huile de table.