« Hamzamonbb »: le parquet fait appel de la libération sous caution des soeurs Batma

Le procureur du roi près le tribunal de première instance de Marrakech a fait appel de la décision prise par le juge d’instruction de poursuivre les soeurs Batma en état de liberté provisoire.

Lundi, le juge d’instruction près le tribunal de première instance de Marrakech avait décidé de poursuivre Dounia Batma et sa soeur Ibtissam en liberté provisoire après les avoir inculpées de plusieurs chefs, notamment chantage, diffamation et atteinte à la vie privé, dans le cadre de l’affaire « Hamzamobb ».
La chanteuse marocaine et sa soeur ont été libérées après s’être acquittées de cautions de 300.000 DH pour Dounia et 100.000 DH pour Ibtissam. « Le procureur général du roi à la Chambre d’el mechouar a interjeté appel de la décision du juge d’instruction de laisser Dounia et Ibtissam Batma en liberté provisoire sous contrôle judiciaire, et a demandé une caution de 500.00 DH et le retrait des passeports des deux mises en cause avec l’interdiction de quitter le territoire marocain », indique Hespress.
Et d’ajouter que le juge d’instruction avait également décidé de libérer provisoirement Soukaina Glamour et d’autres personnes impliquées dans l’affaire, avant que le parquet ne fasse appel et ordonne leur arrestation et leur placement en détention.
Le procès de l’affaire Hamzamonbb est fixé pour le 10 février. Dounia Batma et sa soeur continuent toutefois de nier toutes ces accusations et dénoncent un « complot » visant à les « discréditer ». Le parquet a fini par prendre au sérieux les soupçons d’une implication directe des deux soeurs Batma dans l’administration des deux comptes «Hamzamonbb» dans Instagram et Snapchat.

Rappelons que «Hamzamonbb» est le nom d’un compte Instagram qui a semé la panique dans les rangs des célébrités marocaines pendant plusieurs mois, les administrateurs s’amusaient à violer la vie privée des stars et vedettes, en publiant des informations personnelles et des photos compromettantes de ces dernières sur les réseaux sociaux.