"Hamzamonbb" et Saida Charaf devant le tribunal de Marrakech

à 16:27

La Saga de "Hamzamonbb", qui a semé la terreur dans les rangs des célébrités marocaines, est proche de son dénouement. Le mystère est levé sur l’identité du principal coupable dans cette affaire. Il sera traduit devant le tribunal de première instance de Marrakech.

C’était dans l’air mais c’est désormais officiel. Le principal auteur et propriétaire des comptes «Hamzamobbb» a été arrêté et sera traduit devant la justice, ce lundi 16 septembre, auprès du tribunal de première instance de Marrakech.

C'est en tout cas ce qu'a affirmé Al Akhbar dans son édition du lundi. «Le mis en cause est poursuivi dans des affaires de diffamation, d’injure, de dénigrement, d’harcèlement sexuel et de violation de la vie privé de plusieurs personnes sur Internet», peut-on lire sur le journal.

Al Akhbar ajoute que plusieurs victimes de «Hamzamonbb» seront également interrogées, mardi matin, par le juge d’instruction auprès du même tribunal dans le cadre de l’enquête. Il s’agit de la chanteuse marocaine, Saida Charaf, un ancien directeur d’un palace à Agadir et un président d’une association des droits de l’Homme qui avait déjà déposé plusieurs plaintes contre le mis en cause.

 

Lire aussi: Sextorsion: un universitaire de Rabat piégé par un maître-chanteur de Oued Zem

 

Par ailleurs, le journal rappelle que plusieurs autres personnes ont été arrêtées dans le cadre de cette affaire, dont un hacker professionnel nommé «Oussama A». Ce dernier, qui a été interpellé récemment à l’aéroport Ménara de Marrakech, a été interrogé par la police judiciaire de la ville avant d'être déféré devant le juge. Il sera poursuivi pour piratage, constitution d’un réseau criminel sur internet, diffamation et violation de vie privé, explique le quotidien arabophone.

Et d'ajouter que l’enquête policière et des éléments livrés par le hacker ont permis l’arrestation de l’auteur principal des pages «Hamzamonbb», qui porte le nom de «Alae Eddine B». Âgé de 31 ans, il a été interpellé dans le domicile de sa famille à Ksar El-Kébir. Le jeune homme a fini par tout avouer, précise Al Akhbar. Avant d'indiquer qu'une jeune femme, âgée de 26 ans qui habite à Salé, complice dans l'affaire, a été également arrêtée.

Notons que Hamzamonbb s’amusait pendant plus d’un an et demi à violer la vie privé des stars et vedettes marocaines, en publiant des faits et des photos compromettants de ces dernières sur les réseaux sociaux. Il a donc fini par tomber dans les filets de la justice, en compagnie de toute sa bande. Affaire à suivre.