Affaire Habanos S.A: «Le jour où Cuba arrêtera de financer le Polisario, je changerais de nom»

19211
DR.

Lors du Salon international du cigare, Mohamed Zahraoui de Habanos S.A s’en est pris à Cuba, affirmant que la société marocaine ne changera de nom que si ce pays cesse de financer le Polisario.

Mohamed Zahraoui, père du PDG de la société Habanos S.A, qui était en litiges avec la société cubaine commercialisant un produit du même nom, est revenu sur cette affaire lors d’une interview accordée à l’agence de presse espagnole EFE, alors qu’il assistait au premier Salon international du cigare jamais organisé au Maroc.

« Les Cubains financent le Front Polisario. Si un jour ils rompent avec le Polisario, alors je changerais le nom de mon entreprise et je l’appelle simplement HaHa », a-t-il déclaré, dans un ton décidément sarcastique.

Lire aussi: Le Tribunal de commerce donne raison à Habanos contre Phogys Imperial

Plus sérieusement, Mohamed Zahraoui a également expliqué qu’ils comptaient contre-attaquer en déposant une plainte à son tour, contre la société cubaine, pour avoir vendu leurs produits au Maroc, alors que la société marocaine s’était inscrite au registre national bien avant.

Pour rappel, la société cubaine avait déposé une plainte contre la société marocaine l’accusant de «piraterie et concurrence déloyale». Une plainte qui sera finalement rejetée par la justice marocaine, relevant des vices de forme.