Guerguerat: face au blocage, la Minurso dépassée

1846

La voie de passage de Guerguerat est obstruée depuis quelques semaines déjà par des manifestants du Polisario, en infraction du statut de la zone tampon, et l’ONU ne semble toujours pas en mesure de freiner les incursions des indépendantistes.

Les dispositifs de la zone Sud des Forces Armées Royales fait face depuis quelques jours à plusieurs provocations de la part de manifestants se revendiquant du Polisario. Ces derniers ont pris d’assaut le passage de Guerguerat, un des seuls passages terrestres entre le Maroc et la Mauritanie, bloquant ainsi le trafic civil et commercial entre les deux pays. Des centaines de manifestants ont même atteint le poste des FAR, allant jusqu’à une volonté de confrontation directes avec les soldats marocains, demeurés stoïques, en application des accords de cessez-le-feu.

En réaction, le Secrétaire générale des Nations Unies a recadré mercredi dernier le mouvement indépendantiste en rappelant, via son porte-parole, que «la circulation civile et commerciale régulière ne doit pas être entravée (à Guerguerat) et qu’aucune mesure ne doit être prise qui pourrait constituer un changement du statu quo dans la zone tampon ». Les membres de la MINURSO ont constaté ce mercredi qu’un groupe composé de « cinquante individus », appartenant au polisario et sa milice, se trouvaient à Guerguerat et qu’ils « entravaient la circulation dans la région ».

La Mission des Nations-Unies dans la région (MINURSO), dirigée par un militaire pakistanais, a tenté, selon nos confrères de Yabiladi, une médiation, restée pourtant lettre morte, puisque les manifestants ont démarré aujourd’hui des actes de sabotage, arrachant le bitume reliant les frontières terrestres des deux pays.  Des opérations que ne revendiquent pas ouvertement les dirigeants du Front, bien que le porte-parole adjoint du Secrétaire général des Nations Unies, Farhan Haq, a déclaré dans un communiqué à la presse que les Nations Unies étaient « au courant des appels» des dirigeants du polisario à «organiser de nouvelles manifestations à Guerguerat»