Guerguerat: après la polémique, l’ambassadeur palestinien à Alger se rétracte

16898
Amin Maqboul, ambassadeur palestinien à Alger./DR

Une mise au point de l’ambassade de Palestine en Algérie a été faite suite à la polémique suscitée par les propos de son ambassadeur sur les récents événements à Guerguerat.

L’ambassade de l’État de Palestine en Algérie est revenue sur les propos attribués à son ambassadeur Amin Maqboul dans le journal algérien Al Wassat. Dans un communiqué, datant de ce lundi 16 novembre, l’ambassade se dit surprise de cette publication qui contient de fausses déclarations.

En effet, «le journal algérien affirmait que l’ambassadeur palestinien en Algérie désavoue les déclarations de l’ambassadeur palestinien au Maroc, ce qui ne s’est pas produit», affirme le communiqué, soulignant que «déclarations de l’ambassadeur sont enregistrées et claires».

 

Lire aussi: Guergarate: les pays du Golfe et la Jordanie soutiennent l’opération des FAR

 

Pour rappel, dans l’interview accordée au média algérien, l’ambassadeur à Alger réagissait au soutien affiché par l’ambassade de Palestine au Maroc, qui avait quant à elle exprimé son appui à l’opération menée par les Forces armées royales (FAR).

L’ambassadeur aurait ainsi déclaré que la position de l’ambassade palestinienne au Maroc n’est pas celle de l’Etat palestinien et ne la représente nullement. Et d’ajouter, «la Palestine plaide en faveur d’une résolution du problème dans le cadre des Nations Unies en accélérant le processus du référendum à travers lequel le peuple sahraoui décide de son sort, lui-même, en choisissant l’autodétermination, adhérer ou établir une république indépendante».