Guelmim: un policier utilise son arme pour neutraliser un multirécidiviste

Un brigadier de police relevant du district provincial de sûreté de Guelmim a été contraint, mardi, de faire usage de son arme de service pour arrêter un individu aux multiples antécédents judiciaires, ayant sérieusement menacé la vie de citoyens et de policiers à l’aide d’une arme blanche.

Une patrouille des motards a reçu un appel à l’aide de plusieurs citoyens harcelés et menacés à l’arme blanche par quatre personnes en état d’ébriété avancée, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), ajoutant qu’au moment de l’intervention, l’un des mis en cause a opposé une résistance farouche avec son arme blanche, ce qui a contraint le policier à faire usage de son arme de service et à tirer cinq balles, dont trois de sommation en l’air et deux ont touché le suspect au niveau de la poitrine. Cette intervention a permis de saisir l’arme blanche utilisée dans l’agression et l’arrestation du suspect qui, après l’opération de pointage, s’est avéré être recherché au niveau national pour coups et blessures, précise la DGSN.

 

Le mis en cause, âgé de 26 ans, a été placé sous surveillance médicale à l’hôpital, en attendant de le soumettre à une enquête judiciaire sous la supervision du parquet compétent, tandis que les investigations se poursuivent pour interpeller les autres suspects impliqués dans cette affaire, conclut le communiqué.