Goulmima: l’enfant attaqué par des chiens se remet de ses blessures

DR.

L’enfant attaqué par des chiens errants dans la ville de Goulmima (province d’Errachidia) est « dans un état stable », a affirmé, lundi, l’hôpital 20 août 1953, relevant du Centre hospitalier universitaire (CHU) Ibn Rochd de Casablanca, vers lequel la victime a été évacuée mercredi dernier.

« L’état de santé de l’enfant est actuellement stable. Il communique avec son entourage et est entouré d’une attention médicale et psychologique particulière », a souligné la même source dans un communiqué.

La victime a subi des blessures à des degrés différents de gravité, surtout au visage, à la tête, à la jambe et à la cuisse, suite à cette attaque survenue le 9 février courant, a-t-on ajouté de même source.

 

Lire aussi: A Dar Bouazza, l’abattage des chiens continue, malgré l’interdiction du ministère de l’Intérieur

 

Aussitôt transféré du CHU Hassan II de Fès, le 12 du même mois, les équipes de différentes spécialités de l’hôpital 20 août notamment de chirurgie maxillo-faciale, d’anesthésie réanimation, de psychiatrie pédiatrique, pédiatrie et de chirurgie pédiatrique, de chirurgie plastique et esthétique et d’ophtalmologie « se sont mobilisées pour prendre en charge le cas » de cet enfant âgé de 12 ans, a-t-on relaté.

« Au regard de l’état de santé de l’enfant et de ses conditions sociales, le ministère de la Santé a pris en charge l’ensemble des dépenses de soins », a assuré le communiqué.