GMT+1: le gouvernement va-t-il faire marche arrière ?

2206
DR.

Les manifestations organisées par les élèves contre l’adoption du fuseau horaire GMT+1 ont poussé le gouvernement à revoir sa copie.
Selon Al Akhbar du mercredi 14 novembre, le gouvernement réfléchirait à abandonner l’adoption du GMT+1, suite aux nombreuses protestations qui ont suivi l’annonce de cette décision. Mohamed Benabdelkader, ministre délégué chargé de la réforme de l’administration et de la fonction publique, a expliqué à la Chambre des conseillers que le décret d’application du fuseau horaire est provisoire.
 
Lire aussi : Vidéo-Photos. GMT+1: les élèves manifestent devant le Parlement
 
«L’application définitive de cette mesure est liée aux résultats de l’étude d’impact commandée par le gouvernement sur les conséquences de l’adoption du GMT+1. Celle-ci portera sur la période hivernale de novembre 2018 à avril 2019, et à la lumière de ses résultats, le gouvernement prendra une décision définitive», a assuré le Mohamed Benbadelkader.
Devant la représentation nationale, le ministre délégué a assuré que la décision gouvernementale a été prise suite à une étude effectuée par un grand cabinet américain, avec la participation de plusieurs experts marocains et internationaux. Selon le quotidien, Benabdelkader a promis de publier un rapport détaillé en mars sur les résultats avant de prendre la décision finale. «Celle-ci se prendra en concertation avec les acteurs de la société civile, les acteurs économiques et les citoyens», a conclu le ministre.