GMT+1: la DGSN prévient les internautes contre la manipulation des vidéos des manifestants

Avec l’ampleur prise le mouvement de contestation des élèves, plusieurs vidéos que les internautes ont associés aux événements actuels sont apparus sur le net. La Direction Générale de la Sécurité Nationale a publié plusieurs communiqués pour dénoncer une vaste opération de manipulation des images.
L’un des derniers communiqués de la DGSN, relayés par la parution du mercredi 14 novembre du quotidien Assabah, précise que certaines vidéos publiées n’ont aucun rapport avec les manifestations actuelles des élèves contre les nouveaux horaires des écoles, et ont été publiées dans le seul but d’attiser la colère de ces derniers. L’une de ces vidéos, où l’on voit des élèves dans une voiture de police au quartier Sbata, remonte à plus de quatre ans.
Selon Assabah, une autre vidéo a été largement diffusée sur les réseaux sociaux. On y voit une élève supposée blessée à la tête par les forces de l’ordre lors d’une manifestation. La DGSN déclare qu’en vérité l’élève, qui est originaire de Meknès, a reçu un coup de caillou sur la tête de la part d’élèves manifestant.
La même source précise que la DGSN appelle les internautes à s’assurer de l’authenticité des  vidéos concernant les manifestations des élèves publiées sur les réseaux sociaux. Certaines informations seraient diffusées pour attiser la colère des élèves et de leurs parents pour que le mouvement de protestation prenne encore plus d’ampleur. Toujours selon le quotidien, le ministre de l’Education Nationale, Said Amzazi, a déclaré que « des parties extérieures » inciteraient les élèves à manifester contre le maintien de l’heure d’été.