Gibraltar: deux narcotrafiquants meurent dans une course-poursuite en mer

721

Deux trafiquants de drogue présumés sont morts au large de Gibraltar dimanche lors d’une course poursuite avec la police de cette enclave britannique au sud de l’Espagne, qui a annoncé l’incident dans un communiqué.

« La police royale de Gibraltar (RGP) enquête actuellement sur les circonstances entourant une collision en mer aux premières heures de la matinée entre un navire intercepteur de la RGP et un bateau pneumatique », qui « a causé la mort de deux des occupants du bateau pneumatique et les deux autres ont été blessés », a annoncé la police du territoire britannique.

La collision s’est produite au cours d’une « poursuite à grande vitesse après que l’embarcation suspecte a été détectée et interpellée alors qu’elle menait des activités de trafic de drogues illicites », a expliqué la police de Gibraltar.

Le bateau de 14 mètres, de type semi-rigide, était occupé par trois Espagnols, originaires de l’enclave espagnole de Ceuta au nord du Maroc, et par un Portugais, d’après la police qui n’a pas précisé la nationalité des deux morts.

 

Lire aussi : L’Intérieur traque les agents d’autorités addicts aux drogues

 

Les deux blessés ont reçu des soins avant d’être « placés en garde à vue après avoir été arrêtés pour navigation dangereuse, trafic illicite et refus d’obtempérer ».

Les trafiquants opèrent fréquemment dans la zone qui entoure Gibraltar, à quelques kilomètres des côtes marocaines d’où provient le haschich. L’Espagne est la première porte d’entrée du cannabis en Europe.

De juillet 2018 à juillet 2019, 143 tonnes de haschich et 5,4 de cocaïne ont été saisis dans cette zone, qui comprend le port d’Algésiras, le premier port d’Espagne, selon le ministère de l’Intérieur espagnol.