Gendarmerie Royale: deux généraux et huit colonels mis à la retraite

Général Mohamed Haramou. Crédit: DR.

Le patron de la gendarmerie royale, Mohamed Haramou a pris des «décisions administratives» à l’encontre de 40 hauts gradés de son département, parmi eux, deux généraux et huit colonels.
Selon le quotidien Assabah du 2 octobre, de nouveaux changements ont été opérés par le général Mohamed Haramou au niveau de l’organigramme de la gendarmerie royale. Le nouveau patron de la gendarmerie royale a décidé de mettre à la retraite deux généraux ainsi que huit colonels, tandis que beaucoup de hauts gradés ont été  remplacés par de nouveaux cadres.
À en croire Assabah, Mohamed Haramou a mis terme aux fonctions d’une colonel chargée des affaires sociales et l’a remplacée par le colonel Ghennam. Dans ce même mouvement, la gestion du matériel et du transport a été confiée au Colonel El Yaoubi qui cumulera cette nouvelle tâche avec la présidence du centre sportif des Forces armées royales et la direction de la brigade de Dar As-Sikkah.
Lire aussi : FAR: huit généraux mis à la retraite
Le haut commandement de la gendarmerie a décidé de charger le colonel major El Atiriss de la gestion des hauts gradés à la place du général de brigade Bousbaâ, qui a été mis à la retraite le mois dernier. Selon la même source, le colonel Laâlej sera à la tête de la direction des carburants, le colonel Moutawakil sera le nouveau directeur des maisons de fonctions tandis que les primes seront désormais gérées par le colonel Bouchakif.