Gendarmerie royale: de hauts gradés sanctionnés

11102
Crédit DR

Plusieurs responsables de la Gendarmerie royale ont fait objet de suspension ou de convocation par des commissions disciplinaires.
Le haut commandement de la Gendarmerie royale à Rabat a procédé à des sanctions disciplinaires contre plusieurs hauts responsables de l’institution gérée par Mohamed Haramou. Ce dernier a également convoqué plusieurs colonels pour une audition, suite à des fautes professionnelles qu’ils auraient commis, selon le quotidien Almassae dans son édition du 6 mars.
Les sanctions ont touché également des chefs de sous-direction de renseignement. Ces derniers ont été suspendus de leurs fonctions en attendant une décision définitive les concernant.
Selon la même source, le Général Mohamed Haramou a effectué plusieurs mutations dans les rangs de son département. Le successeur de Housni Benslimane à la tête de la Gendarmerie royale a décidé de placer le Colonel Mohcine Boukhobza au haut commandement de l’État-major de Rabat, et le Colonel Debssi à la tête du commandement régional de Laayoune.