Gaspillage alimentaire: en 2019, chaque Marocain a jeté 90kg de nourriture à la poubelle

322
DR.

Les chiffres sont alarmants tant au niveau national qu’à l’échelle internationale. Au royaume, ce sont plus de trois millions de tonnes de nourriture qui sont allés à la poubelle en 2019, selon un rapport du Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE) et de l’organisation partenaire WRAP.

«931 millions de tonnes de nourriture, soit 17% de la nourriture totale disponible pour les consommateurs en 2019, ont été jetées dans les poubelles des ménages, des détaillants, des restaurants et autres services alimentaires», révèle le récent rapport sur l’indice de gaspillage alimentaire 2021, du Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE) et de l’organisation partenaire WRAP.

Afin d’illustrer ce fléau, la même source explique que «ce poids est à peu près l’équivalent du poids de 23 millions de camions de 40 tonnes chargés à pleine capacité, en file indienne, ce qui permettrait de faire 7 fois le tour de la Terre».

Le rapport met en exergue trois types ou origines du gaspillage alimentaire, à savoir, au niveau des ménages, du commerce de détail et des services de restauration. Ainsi, il en ressort que «la majeure partie de ce gaspillage provient des ménages, qui rejettent 11 % de la nourriture totale disponible au stade de la consommation dans la chaîne d’approvisionnement (…) les services de restauration et les points de vente au détail gaspillent respectivement 5 % et 2 %», indique le rapport.

 

Lire aussi: Face au gaspillage, des Saoudiens rusent pour changer leur culture alimentaire

 

Le rapport va plus dans les détails et fournit des données sur chaque pays, bien que souvent il ne s’agisse que «d’extrapolation», étant donné le manque de chiffres officiels. C’est le cas pour le Maroc notamment, ou en 2019, 3.319.524 tonnes d’aliments ont été jetés à la poubelle. Par habitant et par an, ce sont exactement 91 kilogrammes de nourriture qui ont été jetés aux ordures cette année-là, indique le rapport.

Crdéits: FOOD WASTE INDEX REPORT 2021

À titre de comparaison, en Algérie 3.918.529 des tonnes d’aliments ont été gaspillés en 2019, soit 91 kg par habitant. La Tunisie fait comme ses voisins maghrébins, soit 91 kg par habitant et un peu mieux au niveau national avec 1.064.407 de tonnes de nourritures gaspillées. En Libye, 513.146 de tonnes de nourriture ont été gaspillées en 2019, soit 76 kg par habitant.

Des chiffres toutefois loin de ceux enregistrés en Chine (91 millions de tonnes), en Inde (69 millions de tonnes), aux États-Unis (19 millions de tonnes), au Pakistan (15 millions de tonnes), Japon (8 millions de tonnes) ou encore en Grande-Bretagne ou en France (5 millions de tonnes chacun).

Le Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE) rappelle dans ce rapport que «690 millions de personnes sont touchées par la faim en 2019, un nombre qui devrait augmenter fortement avec COVID-19, et trois milliards de personnes ne peuvent pas se permettre une alimentation saine». Ceci en plus du fait que «le gaspillage alimentaire comprend des impacts environnementaux, sociaux et économiques considérables».