Fraude fiscale: de hauts fonctionnaires dans le collimateur de Jettou

à 9:00

Driss Jettou, président de la Cour des comptes, a chargé une commission de contrôleurs de vérifier les déclarations des biens de plusieurs walis, caïds et gouverneurs suspectés de fraude et d'évasion fiscale.

Selon la parution du lundi 11 mars du quotidien Assabah, ces agents d'autorité seraient suspectés de ne pas avoir déclaré des biens immobiliers, des actions et des titres à la bourse, ainsi que d'avoir placé d'importantes sommes d'argent sur des comptes bancaires communs ou à l'étranger. Les contrôleurs auraient d'ailleurs reçu des rapports de Bank Al-Maghrib en ce sens.

 

Lire aussi:
Casablanca: des agents d'autorité accusés de dresser des faux PVs

 

Selon le quotidien, les contrôleurs de Jettou traqueraient également des investissements et des sociétés enregistrés aux noms d'épouses et de proches des agents d'autorités, en se basant sur des informations communiquées par l'administration des douanes et des impôts.

 

Lire aussi:
Tanger: un moqaddem en état d'ébriété provoque un accident de la route

 

Assabah ajoute que des élus ayant des liens de parenté avec ces agents d'autorité et ayant une double nationalité les auraient également aidés à frauder. L'un d'eux, consultant d'une commune de nationalité française, aurait aidé un gouverneur à ne pas déclarer ses biens au Maroc.