France: une Marocaine candidate à la mairie de Mulhouse

4791
DR

La Franco-marocaine Fatima Jenn a annoncé samedi dernier sa candidature aux élections municipales 2020 de la ville de Mulhouse à la tête de la liste d’Osons Mulhouse. 

Cette révélation apparaît cinq jours après la déclaration de la candidate Lara Million soutenue par LaREM, apprend-on à la lecture de l’article de L’Alsace le 12 octobre dernier. Fatima Jenn, qui faisait partie des trois candidats qui briguaient l’investiture de LaREM pour les prochaines municipales de Mulhouse, part donc sans le soutien national du parti présidentiel. 

Toutefois, environ 25 Marcheurs locaux se sont engagés aux côtés de la candidate. « Nous considérons que cette voie, qui n’est certes pas la plus simple, est la seule qui puisse refléter cette honnêteté que nous prônons, bien éloignée des considérations des appareils politiques. C’est un choix avant tout de cœur, mais aussi de raison et de respect envers nos valeurs pour lesquelles nous nous battons », écrivent-ils dans un communiqué.

La candidate Fatima Jenn a de son côté détaillé les soutiens qu’elle a reçus: « Ce qui motive notre projet pour Mulhouse aujourd’hui, c’est le rassemblement de tous les progressistes, autour de ma candidature. Osons Mulhouse rassemble des personnes de la société civile, des militants et sympathisants de tous les partis depuis la gauche jusqu’au centre droit. Ils viennent de l’UDI, du Modem, d’Agir, du PS et même du PC. Ils sont aussi militants écologistes. Evidemment, très nombreux sont les soutiens de la République en marche. »

 

Lire aussi : Vidéo. France: un élu d'extrême-droite s'en prend à une femme voilée

 

Les grandes valeurs de son programme tournent autour du « vivre ensemble », « la sécurité » et la « volonté de rassembler la ville ». La cheffe de file de la future liste Osons Mulhouse a d’ailleurs déclaré dans son discours: « Je serai la candidate des Mulhousiennes et Mulhousiens qui veulent une autre gouvernance dans leur ville, qui veulent participer tout au long des six ans du mandat à la transformation en profondeur de leur ville », rapporte le site français.

Native du Maroc, Fatima Jenn est arrivée à Mulhouse il y a plus de 30 ans pour y poursuivre des études de sciences à l’Université de Haute Alsace. Elle a commencé sa vie professionnelle en créant une entreprise spécialisée dans le commerce international. C’est « complètement par hasard » que Jenn déclare être entrée en politique. « Je suis profondément républicaine et je défends par-dessus tous les principes de la République: la liberté, l’égalité et la fraternité. Avec la laïcité, bien sûr, ces valeurs fondatrices de la République française sont notre ciment national », a également formulé la candidate franco-marocaine.