France: un Marocain décoré pour avoir contribué à arrêter un terroriste algérien

3146
Mostafa Salhane. DR.

La médaille nationale de reconnaissance aux victimes du terrorisme a été attribuée, par décret présidentiel, au franco-marocain Mostafa Salhane, qui a contribué à l’arrestation du terroriste algérien auteur des attentats de Strasbourg en 2018.

Le nom de Mostafa Salhane, président de l’association des victimes des attentats de Strasbourg (AVA), figure parmi plus de 200 personnes victimes du terrorisme auxquelles le chef de l’État français Emmanuel Macron a décidé d’attribuer cette distinction.

Le décret présidentiel a été publié dans le Journal Officiel quelques jours avant la commémoration de la Journée nationale et européenne d’hommage aux victimes du terrorisme, célébrée le 11 mars.

Ce jeudi, M. Macron a présidé à l’hôtel national des Invalides à Paris une cérémonie en hommage aux victimes du terrorisme, au cours de laquelle M. Salhane et d’autres représentants d’associations de victimes ont eu un échange avec le chef de l’État français sur nombre de questions liées aux victimes des attaques terroristes en France.

« Les échanges avec le président de la République ont porté également sur l’importance du soutien de l’État à ces victimes ainsi que sur la nécessité d’une mobilisation plus accrue notamment de la société civile et des associations s’activant dans ce domaine auprès notamment des établissements scolaires pour sensibiliser les jeunes au danger de la radicalisation », a déclaré M. Salhane à la MAP.

 

Lire aussi: Suède: huit personnes blessées à l’arme blanche dans une attaque « terroriste » présumée

Le franco-marocain, qui avait été pris en otage pendant une quinzaine de minutes dans son taxi par l’auteur de l’attentat du marché de Noël à Strasbourg, a fourni des informations précieuses aux enquêteurs ayant permis de localiser son ravisseur, tout en évitant un nouveau carnage.

Il s’est dit à cette occasion “fier” de recevoir cette médaille à caractère symbolique, qui constitue une reconnaissance et participe au processus de reconstruction psychologique des victimes.

Lors de cet échange avec le président français, Mostafa Salhane, qui avait reçu l’année dernière la Médaille du ministère de l’Intérieur, a présenté à M. Macron un projet de création d’un mémorial européen dédié aux victimes de terrorisme à Strasbourg. Il s’agit d’un bâtiment qui serait installé près des institutions européennes où seraient affichés les portraits et noms des victimes françaises du terrorisme dans l’Hexagone et à l’étranger. Le 11 décembre 2018, le marché de Noël de Strasbourg était la cible d’un attentat. Durant plusieurs heures, le centre-ville a été bouclé. Le tireur Cherif Chekatt, un Algérien fiché S, est abattu après une traque de plus de deux jours. Cinq personnes ont perdu la vie dans cette attaque et 11 autres ont été blessées.