France: accusé de viol, le comédien Abdelfattah Jaouadi remis en liberté provisoire

3181

Placé dans un centre de détention de migrants illégaux à Grenoble, suite à une plainte déposée à son encontre par une jeune française pour viol, le comédien marocain Abdelfattah Jaouadi a été remis en liberté sous surveillance électronique.

Accusé de viol par une jeune française, le comique marocain Abdelfattah Jaoudi a été arrêté la semaine dernière à Grenoble par les autorités françaises. Suite à son implication présumée dans cette affaire, la police française a saisi sa voiture et son passeport. Après avoir passé trois jours en garde à vue, Abdelfattah Jaoaudi a été placé dans un centre de détention de migrants illégaux.

 

LIRE AUSSI: L'humoriste marocain Abdelfattah Jaouadi arrêté pour viol en France

La même source précise que Jaouadi serait muni d’un bracelet électronique. Le mis en cause est interdit de quitter Grenoble, avant sa comparution devant la justice, le 18 octobre prochain.

Selon les informations rapportées par le site arabophone Adar et Médiapart, l’accusatrice de Jaouadi serait une vendeuse de produits cosmétiques, âgée de 28 ans, d’origine polonaise.

Pour rappel, Abdelfattah Jaoaudi a été poursuivi en justice au Maroc, l’année dernière par les comédiens Mohamed Khiari et Rachid Allali pour diffamation. Le lauréat de l’émission marocaine de télé-réalité « Comédia » avait quitté le Maroc il y a quelques mois, pour s’installer définitivement en Suisse.