Fonds spécial, frais de scolarité, unités industrielles… le vrai du faux autour du coronavirus au Maroc

DR.

Le Coronavirus, qui a contaminé plus de 5 millions de personnes dans le monde, est à l’origine d’un flot de Fake news relayées par des sites d’information et sur les réseaux sociaux. La MAP fait le tri entre l’intox et les bonnes informations pour une meilleure sensibilisation.

– Les frais de scolarité des missions étrangères seront revus à la baisse. FAUX

– Le coronavirus a été créé dans un laboratoire de Wuhan par des scientifiques qui cherchaient à créer un vaccin contre le VIH. FAUX

– La pandémie du nouveau coronavirus a été créée pour contrôler la population. FAUX

– 25 nouveaux cas d’infection au nouveau coronavirus (Covid-19) ont été confirmés au Maroc, portant à 7.048 le nombre total des cas de contamination. VRAI

– Les unités industrielles opérant dans des secteurs ne faisant pas l’objet officiellement de suspension, peuvent reprendre leur activité après l’Aid Al-Fitr à condition de se conformer aux normes sanitaires. VRAI

 

Lire aussi: Coronavirus au Maroc: 110 cas recensés ces dernières 24h

– Le ministère des Habous et des affaires islamiques a annoncé la poursuite de la suspension des cours présentiels au sein des instituts de l’enseignement traditionnel ainsi que l’annulation des examens normalisés nationaux. VRAI

– Des installations sportives seront mobilisées pour les examens du baccalauréat. VRAI

– Les recettes du Fonds spécial pour la lutte contre la Covid-19 ont atteint 32,7 milliards de dirhams (MMDH) à la date du 18 mai, tandis que les dépenses s’élèvent à 13,7 MMDH. VRAI

– Un espace sera consacré, au niveau du portail « www.tadamoncovid.ma », au dépôt des réclamations de l’ensemble des travailleurs opérant dans le secteur informel, et ce à partir de jeudi prochain. VRAI

– La DGAPR a annoncé le lancement d’un projet de fabrication de masques médicaux dans des unités de production au sein de nombre d’établissements pénitentiaires. VRAI