Fès: un membre de Transparency Maroc condamné dans l’affaire d’achats de Masters

3448
DR.

Le verdict est tombé, mardi en fin d’après-midi, dans l’affaire du «Master contre de l’argent» qui avait secoué l’université Mohammed Ben Abdellah de Fès.

Al Ahdat Al Maghribiya dans son édition du vendredi 6 mars 2020 explique que la chambre chargée des crimes financiers près la Cour d’appel de Fès a condamné le principal accusé dans cette affaire, un membre de Transparency Maroc, à un an de prison ferme.

Trois de ses complices ont écopé d’une peine de deux mois à une année de réclusion ferme, tandis que trois autres accusés ont été acquittés.

« Ainsi, après avoir entendu les plaidoiries des avocats de la défense, la Cour a condamné le professeur coordinateur du Master à un an de prison ferme et à une amende de 5.000 dirhams», peut-on lire sur le journal. 

La Cour a condamné à la même peine l’étudiant qui avait servi d’intermédiaire dans cette affaire. Son cousin, impliqué également dans ce dossier, a écopé, lui, de six mois de prison ferme et d’une amende de 5.000 dirhams.

«Le quatrième accusé, un autre étudiant, a été condamné à deux mois de prison ferme et à une amende de 2.000 dirhams. Quant aux trois autres mis en cause, une enseignante universitaire, un fonctionnaire de l’Université et un professeur du secondaire, ils ont été acquittés», conclut Al Ahdath.