Fès: un brigadier de police contraint de brandir son arme de service

337
Crédit: DR.

Un brigadier de police exerçant dans la brigade mobile de la police de secours à la Préfecture de police de Fès a été contraint, mardi après-midi, de brandir son arme de service sans l’utiliser lors d’une intervention sécuritaire.

Le brigadier de police a utilisé son arme pour arrêter une personne dans un état de forte agitation, qui menacé la vie des citoyens et des éléments de police à l’aide d’arme blanche.

Une patrouille de police de secours était intervenue dans la région de Sahrij Gnaoua pour appréhender deux personnes qui étaient dans un état d’ivresse avancée et dans des circonstances susceptibles de constituer une atteinte à la sécurité des citoyens, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN). Le premier suspect âgé de 39 ans a été arrêté, tandis que son compagnon s’est mis à menacer les éléments de la police à l’aide de l’arme blanche en opposant une résistance farouche, avant qu’il puisse prendre la fuite dans les ruelles dudit quartier.

Le premier prévenu a été placé en garde vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent alors que les recherches et investigations se poursuivent pour interpeller le deuxième mis en cause, qui a mis en danger la vie des éléments de police à l’aide d’arme blanche, relève la DGSN.