Fès: deux médecins arrêtés pour trafic de tests PCR

12120

Deux médecins résidents du CHU Hassan II de Fès ont été arrêtés dimanche dernier pour leur implication présumée dans un trafic de tests PCR.

Les éléments de la police judiciaire ont arrêté dimanche dernier deux médecins résidents du CHU Hassan II de Fès qui seraient impliqués dans un trafic de tests PCR, c’est-à-dire moyennant rémunération en dehors du circuit officiel, rapporte ce jour L’Economiste.

Selon les informations fournies par la DGST, ces médecins pratiquaient des tests PCR à des « clients » qu’ils faisaient passer pour des patients du CHU, empochant 500 DH par prélèvement. L’un des médecins a été interpellé en pleine action, alors qu’il percevait un montant de 500 DH d’une femme après un test à domicile, relate le quotidien qui précise que la police a saisi cinq autres tests dans son véhicule.

Le second médecin a été écroué plus tard dans la journée du dimanche. Ils auraient tous deux volé 50 tests PCR à l’hôpital public, et enfreint l’état d’urgence sanitaire. Ce désagrément intervient dans un contexte de demande accrue de dépistage PCR à Fès, d’autant plus qu’aucun laboratoire privé de la ville n’est autorisé à assurer cette prestation.