Villes reconfinées: RAM et Air Arabia maintiennent leurs vols nationaux

11587
DR.

L’interdiction d’entrer et de sortir depuis huit villes du royaume ne semble pas toucher le secteur aérien. Les vols nationaux sont maintenus pour le moment, mais une nouvelle condition est imposée par la compagnie Air Arabia. Détails.

Depuis dimanche 26 juillet il est désormais strictement interdit de se déplacer de (et vers) Tanger, Tétouan, Fès, Meknès, Casablanca, Berrechid, Settat et Marrakech, en raison de la hausse considérable des cas de contamination au Covid-19, annonçait un communiqué conjoint du ministère de l’Intérieur et du ministère la Santé.

Toutefois, les programmes des vols opérés par la compagnie nationale Royal Air Maroc (RAM) et Air Arabia n’ont pas subi de modifications. En effet, au niveau de la RAM, une source bien informée nous explique que «le programme des vols est maintenu et n’a subi aucun changement».

D’ailleurs des vols ont été opérés lundi 27 juillet et mardi 28, sans que le trafic ne soit altéré, poursuit notre source. Quant aux documents exigés, seul le billet d’avion doit être présenté. «Éventuellement le passager devra se munir d’une autorisation pour se rendre à l’aéroport, mais ceci n’est pas de notre ressort», poursuit notre interlocuteur.

 

Lire aussi: Fermetures de villes: «Je ne fêterai pas l’Aïd à cause de l’incompétence du gouvernement»

 

Pour sa part la compagnie Air Arabia, qui effectue également des liaisons internes au Maroc, a mis à jour ses informations sur ses vols. Ainsi et en raison de la fermeture de certaines villes «les passagers doivent se munir d’une autorisation délivrée par les autorités locales pendant tout le voyage», indique Air Arabia.

La décision des deux ministères exclut les personnes «à besoins médicaux urgents, les personnes travaillant dans les secteurs publics et privé munis d’ordres de mission délivrés par leurs responsables, à condition d’obtenir une autorisation spéciale de déplacement délivrée par les autorités locales».