Fausse alerte à la bombe à Casablanca

2397

La préfecture de police de Casablanca a mobilisé ses éléments mardi soir après une alerte à la bombe au quartier Ben M’Sik. Mais il n’en était rien. Explications.

La soirée du mardi 12 décembre, la Préfecture de police de Casablanca a été interpellée par un commerçant du quartier Ben M’Sik, ce dernier croyant avoir découvert une bombe au milieu dans d’objets qu’il a achetés dans un marché populaire, rappelle un communiqué de la DGSN.

Les services de la police de Casablanca ont aussitôt réagi à l’alerte du commerçant en se rendant sur les lieux. Mais après les analyses scientifiques et techniques effectuées sur l’objet en question, il s’est avéré qu' »il ne s’agit aucunement d’une bombe, mais juste d’un objet métallique prenant une forme cylindrique » précise la DGSN. Et la même source de préciser que « l’objet en question ne constitue aucun danger » et n’est « ni un projectile, ni une munition ».