H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelles.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    Aucun décès lié au nouveau coronavirus n’a été enregistré au sein de la prison locale d’Ain Sebaa 1, a affirmé vendredi la direction de cet établissement pénitentiaire. Dans une mise au point en réaction à une vidéo publiée par un ancien détenu de la prison locale d’Ain Sebaa 1 évoquant « la dissimulation du décès de 40 personnes à cause du coronavirus », la direction de la prison indique qu’il s’agit d »‘allégations infondées ».

    Aucun décès du genre n’a été enregistré dans cet établissement pénitentiaire, « grâce aux mesures proactives et préventives qui ont été prises pour protéger la population carcérale, notamment en empêchant les visites familiales et en imposant la quarantaine par alternance aux employés à l’intérieur de l’établissement », précise la même source.

    Sur les inexactitudes contenues dans les déclarations de la personne susmentionnée au sujet d’une « pénurie de la nourriture fournie aux détenus » et « des prix élevés de l’économat », la direction de la prison locale d’Ain Sebaa 1 affirme qu’il s’agit de « fausses allégations ».

    « Des entreprises privées sont chargées de la préparation des repas destinés aux détenus et l’administration de l’établissement n’a jamais reçu de plainte dans ce sens », explique le communiqué, précisant que « les produits disponibles à l’économat sont vendus aux mêmes prix applicables à l’extérieur de l’établissement pénitentiaire, lesquels sont clairement affichés ».

     

    Lire aussi: Omar Radi poursuivi pour viol et transféré à la prison d’Oukacha

     

    S’agissant de l’allégation selon laquelle « le chef de cellule aurait torturé et agressé des détenus et en aurait transféré certains malgré leurs maladies », la même source affirme que les inspections menées par le chef de cellule se déroulent sous la supervision directe du directeur de l’établissement dans le plein respect de la loi régissant le fonctionnement des établissements pénitentiaires et de la dignité des pensionnaires, notant que les détenus sur le point d’être transférés vers d’autres établissements sont présentés obligatoirement devant un médecin, qui décide de leur transfert ou pas.

    La direction de la prison locale d’Ain Sebaa 1 tient à préciser que les allégations colportées par cet ancien détenu, un multirécidiviste connu pour ses tentatives constantes de trafic de drogue à l’intérieur de l’établissement pénitentiaire, ne l’empêcheront pas de faire appliquer la loi avec fermeté, ajoutant qu’elle a décidé de déposer une plainte directe contre ladite personne auprès de l’autorité judiciaire compétente afin de préserver l’image de l’institution ainsi que la réputation de son personnel.

    Share.

    Comments are closed.