Exportations «massive» de tomates: le Maroc épinglé par la Commission européenne

19819

La Commission européenne a estimé que les exportations marocaines de tomates dépassent le contingent tarifaire conclu dans le cadre de l’accord entre le Maroc et l’Union européenne. Le Maroc pourrait ainsi être sanctionné, alerte la Commission. 

Saisie par l’eurodéputée espagnole Clara Aguilera (PSOE), la Commission européenne s’est prononcé sur les exportations marocaines de tomates, que l’eurodéputée décrit comme «massives» et ayant provoqué une «situation grave sur le marché européen».

D’abord, la Commission européenne (CE) confirme avoir enregistré un dépassement au niveau du contingent tarifaire préférentiel accordé au Maroc. Fixé à 43 500 tonnes, ce contingent a été dépassé durant le mois de février de l’année courante, mais aussi en 2020, précise la CE.

L’exécutif communautaire avertit et souligne que «tout volume importé dépassant les limites mensuelles et totales des contingents tarifaires ne bénéficiera pas d’un traitement préférentiel, mais sera soumis au droit de douane normal».

 

Lire aussi: Les agriculteurs espagnols mis à mal par la concurrence marocaine

 

Tandis que le contingent tarifaire préférentiel prévu dans le cadre de l’accord entre l’Union européenne et le Maroc est de 285 000 tonnes, «les exportations marocaines de tomates vers l’UE maintiennent leur tendance à la hausse, prévoyant de dépasser les 500 000 tonnes au cours de cette saison 2020/21», alerte l’eurodéputée dans sa question écrite.

Outre les tomates, les agriculteurs espagnols pointent les exportations en constante hausse des fruits et légumes marocains vendu moins cher, ce qui constitue selon eux une concurrence déloyale. Ils demandent ainsi aux instances européennes de prendre les mesures nécessaires.