Les étudiants en médecine maintiennent le boycott des examens et des cours

à 10:50
Photo d'illustration

Les étudiants en médecine ont rejeté le projet d'accord proposé par le ministère de la Santé et de l'Education et comptent poursuivre le boycott des examens et des cours.

Les étudiants de sept facultés de médecine, mais aussi les étudiants en dentaire et en pharmacie ont voté dimanche dernier le maintien du boycott des cours et des examens. Selon le quotidien Al Massae daté du mardi 21 mai, les taux de vote ont atteint 90% dans certaines facultés.

La décision des étudiants intervient à la suite de plusieurs réunions entre la coordination nationale des étudiants en médecine et les représentants des deux ministères de tutelle. Les étudiants considèrent en effet que l'accord ne propose pas d'actions concrètes qui résoudraient les problèmes à l'origine des grèves.

Pour rappel, les étudiants refusent plusieurs articles du projet de  loi 51.17, surtout les articles 45 et 48 qui selon eux menacent la gratuité de l'enseignement. Par ailleurs, le ministère a qualifié d'illégitimes certaines revendications émises par les étudiants et appelant à la non intégration des étudiants du privé dans les examens d'internat et de résidanat et a décidé de maintenir les dates d'examens.