Essaouira: un médecin en prison pour abandon de poste

2734
Image d'archive

Le médecin permanent du centre centre sanitaire de la municipalité de Talmsset à Essaouira a écopé de 10 mois de prison ferme et d’une amende de 10.000 DH pour abandon de poste. 

En mai dernier, une femme enceinte s’était rendue dans un centre sanitaire d’une commune rurale d’Essaouira. Sur le point d’accoucher, elle et sa famille ont été surpris par l’absence totale des cadres de santé ainsi que du chauffeur d’ambulance qui devait normalement la transporter vers l’hôpital le plus proche, lit-on dans Al ahdath Al Maghribia.

Victime d’une hémorragie interne après un accouchement catastrophique, la femme est décédée avant d’atteindre l’hôpital provincial, à 60 km plus loin. Le tribunal de première instance d’Essaouira a attribué au médecin permanent du centre une peine de 10 mois de prison ferme et d’une amende de 10.000 DH.

Le chauffeur de l’ambulance a été condamné pour sa part à 8 mois d’emprisonnement ferme. Les deux mis en cause ont été poursuivis pour « négligence et non-assistance à personne en danger ».