Espagne: une marocaine travaillant dans la cueillette de fraises inculpée pour fausse agression sexuelle

915

Partie travailler dans la cueillette de fraises à Huelva en Espagne, une marocaine se retrouve derrière les barreaux à cause de « fausses allégations d’agression sexuelle ». Les détails. 

Des agents de la police nationale espagnole ont arrêté deux femmes, dont une Marocaine, et un homme à Grenade, impliqués dans une affaire d’escroquerie.

Les faits ont été révélés lorsqu’une plainte a été déposée une plainte pour viol et agression sexuelle par une Marocaine, âgée 43 ans, contre son partenaire, un espagnol de 86 ans.

Tout a commencé lorsque les enquêteurs, appartenant à la police provinciale de Grenade, ont remarqué des contradictions dans les témoignages de la femme en question.

Il s’est avéré ensuite que l’octogénaire avait accepté de simuler sa relation avec la Marocaine afin qu’elle puisse obtenir la résidence. La révision après coup du citoyen espagnol de sa décision n’a pas été du goût de la Marocaine qui s’est entêtée à porter plainte, indiquent les médias espagnols.

Les investigations ont également démontré qu’il s’agit d’une dame qui s’était rendue en Espagne pour travailler dans la cueillette de fraises à Huelva et n’avait finalement pas respecté l’obligation de retourner au Maroc après expiration de sont titre de séjour.