Enseignement: l’essentiel du préscolaire est dispensé dans des écoles coraniques

628

L’essentiel de l’enseignement préscolaire est dispensé dans des écoles coraniques, a affirmé, le 13 décembre à Rabat, le président de la Fondation marocaine pour la promotion de l’enseignement préscolaire, Taieb Chkili.

Chkili a ajouté, lors d’un colloque international organisé sous le thème «pour une éducation préscolaire accessible et de qualité», que l’éducation préscolaire revêt, en grande partie, un caractère traditionnel et que moins de 15 % de cette formation est couverte par le secteur privé.

Il a également fait savoir que moins de 65 % des élèves sont admis aux écoles de l’enseignement préscolaire, appelant à cet égard à relancer les investissements en faveur de ce secteur, notant que l’éducation préscolaire renforce les capacités cognitives des élèves et leur ouvrent les portes du succès dans la mesure où ils seront plus enclins à poursuivre leurs études.

De son côté, le responsable du secteur de l’éducation à l’UNESCO, Philipe Maalouf, a souligné l’importance de cette 1re étape de l’éducation, relevant qu’un système préscolaire de qualité conduit à moins d’abandons et de déperditions scolaires.

 

Le colloque, organisé dans le cadre d’une convention pour la promotion de la recherche scientifique en éducation préscolaire signée entre la Fondation et la faculté des sciences de l’éducation, met l’accent sur un ensemble de questions relatives à l’innovation pédagogique, à la qualité, à la gouvernance, aux programmes et aux stratégies de formation des formateurs et des éducateurs du préscolaire.

Créée en 2008 dans le cadre de l’initiative nationale de la généralisation du préscolaire, la Fondation marocaine pour la promotion de l’enseignement préscolaire œuvre pour une meilleure qualité d’éducation aux enfants de 3 à 6 ans, tout en soutenant les adultes qui travaillent dans le milieu préscolaire.