Enseignement: le plan Amzazi pour moderniser le préscolaire

499

Le ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Said Amzazi, ambitionne de moderniser le préscolaire à travers un programme établi sur dix ans.
Le ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Said Amzazi, a présenté devant le conseil supérieur de l’éducation-formation, lundi 16 juillet à Rabat, les grandes lignes de son programme de généralisation du préscolaire à l’horizon 2027-2028.
Le ministre a indiqué que sur les 700.000 enfants inscrits dans les établissements du préscolaire, 460.000 sont inscrits dans des « espaces d’enseignement traditionnels », soit 63% représentés par 23.000 établissements ou Msids. L’ambition du ministre est ainsi de qualifier ces espaces dans la perspective d’en faire des établissement d’enseignement modernes.
Amzazi prévoit dans ce sens d’atteindre un taux de préscolarisation de 100% (d’ici 2027-2028) et de 67% (d’ici 2021-2022). Pour ce faire, il faudrait, selon Said Amzazi, ouvrir 57.000 classes supplémentaires et recruter 55.000 éducateurs, pour un coût global de 30 milliards de dirhams.
Le programme, qui sera opérationnel dès la rentrée, prévoit également l’ouverture de 4.000 nouvelles classes, l’inscription de 100.000 enfants supplémentaires, la formation de 28.000 éducateurs et 950 animateurs pédagogiques.