Enquête à l’encontre d’un commissaire de police soupçonné de corruption

2465
DR.

Le service préfectoral de la police judiciaire de Rabat a ouvert lundi une enquête judiciaire sous la supervision du parquet compétent à l’encontre d’un commissaire principal de police, exerçant dans un district de sûreté à Rabat, suite à des soupçons de corruption.

Une victime avait déposé plainte dans laquelle elle accuse le fonctionnaire de police de lui avoir exigé une somme d’argent pour accélérer le traitement de sa demande, ce qui a nécessité l’ouverture d’une enquête judiciaire sur ordre du parquet général à la Cour d’appel de Rabat, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué, faisant savoir que l’enquête a permis d’appréhender le policier suspect en flagrant délit de réception et possession d’une somme d’argent en guise de corruption.

Le mis en en cause a été placé en garde à vue pour les besoins de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent en vue d’élucider les tenants et aboutissants de cette affaire, outre sa suspension par la DGSN en prévision de l’application des dispositions du statut particulier du personnel de la Sûreté nationale, à la lumière des résultats de l’enquête judiciaire, conclut le communiqué.