H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelles.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    La main tendue du roi aux dirigeants algériens n’a toujours pas reçu de réponse officielle. En revanche, les journaux algériens se lâchent, comme d’habitude, sur le royaume… Tour d’horizon.

    Le discours du roi Mohammed VI adressé samedi à l’occasion du 22ème anniversaire de l’accession du souverain au trône, a une fois de plus été l’occasion d’appeler à l’apaisement des relations entre les «deux peuples frères».

    En effet, une grande partie du discours royal a été consacrée aux turbulentes relations avec l’État voisin. «Nous renouvelons notre invitation sincère à nos frères en Algérie, pour œuvrer de concert et sans conditions à l’établissement de relations bilatérales fondées sur la confiance, le dialogue et le bon voisinage», a déclaré le roi Mohammed VI, appelant de nouveau à l’ouverture des frontières.

    Un message de paix que les médias algériens ont sans surprise tronqué et noirci. Les unes des principaux quotidiens en disent long. «Que veut le roi Mohammed VI de l’Algérie ?», «Une autre manœuvre du roi du Maroc», «Revirement ou tactique ? Mohammed VI feint l’apaisement», titraient certains quotidiens algériens ce lundi 2 août en réaction au discours royal.

    Pourtant dans son discours, le roi s’est voulu rassurant. « Je rassure nos frères en Algérie : vous n’aurez jamais à craindre de la malveillance de la part du Maroc qui n’est nullement un danger ou une menace pour vous. En fait, ce qui vous affecte nous touche et ce qui vous atteint nous accable. Aussi, Nous considérons que la sécurité et la stabilité de l’Algérie, et la quiétude de son peuple sont organiquement liées à la sécurité et à la stabilité du Maroc. Corollairement, ce qui touche le Maroc affecte tout autant l’Algérie ; car les deux pays font indissolublement corps », a-t-il insisté.

    Share.

    Comments are closed.