El Ouardi remet 230 tonnes de médicaments et d’équipements aux hôpitaux et centres de santé de l’Oriental

350
Image d'illustration. Crédit: DR

Le ministre de la Santé, Houcine El Ouardi a remis, lundi à Nador, un lot de 230 tonnes de médicaments et d’équipements médicaux au profit des hôpitaux et centres de santé de la région de l’Oriental dans le cadre du soutien de son département aux établissements de santé dans cette région.

Ces médicaments, remis en marge du lancement par El Ouardi des travaux de réalisation du centre hospitalier provincial et du centre provincial d’Oncologie à Nador, concernent le traitement des maladies cardio-vasculaires, du diabète, de l’asthme et des maladies psychiatriques, la thalassémie, outre des antibiotiques, des inflammatoires et des médicaments de base.

A cette occasion, le ministre a procédé à la remise également de 200 chaises roulantes au profit des centres de santé et ceux de maternité ainsi qu’aux personnes nécessiteuses de la région, outre les clés de sept ambulances équipées et autant d’unités médicales mobiles.

Le ministre de la Santé s’est enquis par ailleurs de l’état d’avancement des travaux de réalisation de plusieurs infrastructures sanitaires dans les provinces de Nador et Driouch.

El Ouardi a effectué ainsi une visite au chantier de l’hôpital de proximité de Zaio (province de Nador) en cours de réalisation sur une superficie de 6.150 m2 pour un investissement global de 78 MDH. Le taux d’avancement des travaux dans cette infrastructure sanitaire, dotée d’une capacité totale de 45 lits, a atteint 50%.

Il s’est rendu également à Midar (Province de Driouch) où il s’est enquis du déroulement des travaux de réalisation d’un hôpital de proximité d’une capacité d’accueil de 45 lits. Le taux d’avancement des travaux dans ce projet, édifié sur une superficie de 5.754m2 pour un coût global s’élevant à 74 MDH, est de 15%.

Dans la ville de Driouch, le ministre a visité le projet de construction de l’hôpital provincial en cours de réalisation sur une superficie de 17.850 m2. Cette infrastructure dotée d’une capacité de 150 lits, est à moitié achevée.