Voici les six plages marocaines non conformes à la baignade

5820

Seules six plages sont déclarées non conformes à la baignade. Il s’agit des plages de Ksar Sghir, Jeblia et Assilah-port dans la wilaya de Tanger, Chahda, Saada et Oued Merzeg, dans la wilaya du grand Casablanca.
« Toutes les plages du royaume sont conformes aux normes internationales, à l’exception de six situées dans les wilayas de Tanger et de Casablanca », a assuré la Secrétaire d’Etat chargée du Développement durable, lors d’une conférence de presse de présentation du rapport national relatif à la qualité hygiénique des plages marocaines, organisée le 22 juin 2018 à Rabat.
Les six stations balnéaires déconseillées subissent l’influence des rejets d’eaux usées et connaissent une forte concentration de baigneurs.
L’élaboration de ce rapport pour l’édition 2018 rentre dans le cadre du programme national de surveillance de la qualité des eaux de baignade que ce ministère réalise avec l’appui de la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement.
Nezha el Ouafi a présenté à cette occasion un projet de numérisation des données et informations contenues dans ce rapport, qui sera publié sur un site web spécial. Un projet qui permettra aux décideurs, aux responsables territoriaux et aux promoteurs touristiques de prendre connaissance de l’état écologique des plages.
Il est à signaler que le programme de surveillance de la qualité des eaux de baignade témoigne de l’intérêt accordé aux plages marocaines pour les hisser vers les niveaux des standards internationaux.
Ainsi, le label «Pavillon Bleu» est attribué annuellement aux plages les plus propres du Royaume, par la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’Environnement, sous la présidence de la princesse Lalla Hasna.