El Othmani promet une loi pour lutter contre les violences à l’école avant 2018

730

L’élaboration de la loi-cadre, qui posera les bases d’un traitement «stratégique et profond» du fléau de la violence dans les établissements scolaires, est en cours de finalisation et sera publiée avant 2018, a annoncé, jeudi à Rabat, le Chef du gouvernement, Saâd-Eddine El Othmani.

Mustapha El Khalfi, ministre délégué chargé des Relations avec le parlement et la société civile, porte-parole du gouvernement, a déclaré que le Chef du gouvernement a indiqué, lors d’un point de presse tenu à l’issue du Conseil de gouvernement, que les cas de violences dans les établissements scolaires feront l’objet de poursuites judiciaires et seront traités avec fermeté.

El Othmani a déclaré que les actes de violence sont rejetés catégoriquement, quels que soient l’origine et l’auteur, appelant à respecter le personnel de l’enseignement et à ancrer la culture du respect mutuel. Les cas de violences feront l’objet de poursuites judiciaires, tout en adoptant un traitement global qui prend en considération les dimensions pédagogique et sociale et qui impliquera l’ensemble des intervenants (famille, médias, l’école…).

Dans la même veine, il a informé qu’une réunion se tiendra pour mettre en place les mesures nécessaires qui doivent être prises par chaque partie.