E-commerce: la police enquête sur des centaines d’arnaques et fraudes bancaires

791
.DR

Les victimes d’arnaques sur internet au Maroc se compteraient par centaines depuis le début du confinement. Selon les premiers éléments obtenus par la police, des sites frauduleux basés à l’étranger parviennent à pirater les données personnelles de leurs clients.

Le commerce en ligne a connu un véritable boom depuis le confinement imposé en 2020 après la propagation du coronavirus. En parallèle, les arnaques sur internet ont également été multipliées, titre ce mardi 27 avril, le quotidien Al Massae.

Ces arnaques touchent surtout des sites de e-commerce ou des pages et groupes du réseau social Facebook. Ainsi, depuis un peu plus d’un an, ils seraient des centaines de Marocains à être tombés dans le piège, indique le quotidien arabophone.

Les clients se font souvent avoir sur le produit commandé qui ne correspond pas toujours à celui proposé en ligne. Une pratique assez classique, mais certains escrocs vont encore plus loin et dérobent à leurs victimes leurs données personnelles et bancaires.

Plusieurs victimes ont déposé plainte au cours de ces derniers mois, poursuit la même source. Des enquêtes sont en cours, mais celles-ci s’avèrent d’ores et déjà difficiles, la plupart des sites incriminés étant basés à l’étranger.