Procès du Hirak: Nasser Zefzafi refuse de faire appel et entame une grève de la faim

Quatre des principaux détenus du Hirak ont annoncé leur décision de refuser l’appel sur le verdict prononcé à leur encontre par la Chambre criminelle près la Cour d’Appel de Casablanca. 
Quatre détenus dans l’affaire du Hirak ont annoncé leur refus de faire appel de leur lourd verdict. Il s’agit de Nasser Zefzafi, Nabil Ahamjik, Samir Aghid et Wassim el Boustati, condamné pour 20 ans de prison.
Contacté par H24info, Ahmed Zefzafi, le père de Nasser, a confirmé cette décision. Selon la même source, ces détenus auraient par ailleurs entamé une grève de la faim.
La défense des détenus poursuit les négociations avec les détenus afin de les convaincre à faire appel du verdict. « Le refus est toujours là. Mais nous sommes encore en négociation avec les détenus, le délais n’a pas encore expiré« , a affirmé Asmae El Wadie, membre de La Défense des détenus du Hirak.
La même décision aurait été prise par le journaliste Hamid Elmahdaouy. Dans un poste sur la page Facebook du site Badil.Info, l’épouse de Hamid Mahdaoui a annoncé le refus de son mari de faire appel du verdict de trois ans ferme et une amende de 3.000 DH, qui a été prononcé à son encontre le jeudi 28 juin.
« Mon mari m’a contactée de la prison et nous a fait part de sa décision de ne pas faire appel de son verdict« , a affirmé l’épouse de Mahdaoui. « Je ne participerai pas à cette mascarade et je dis aux juges Ali Tarchi, Mahjoub Raqi, Fatmi Damane, Mohamed Mesaoudi et Hakim El Wardi, on se verra dans le « Grand Jugement »« , a-t-elle ajouté.