Drame de Bouknadel: le conducteur du train jugé coupable

1585
Credits: DR

Le procès du conducteur du train qui a déraillé à Bouknadel et a causé la mort de sept personnes s’est achevé mardi soir au tribunal de Salé. La Cour a déclaré le conducteur coupable et l’a condamné à la peine qu’il a purgée.

L’avocat du conducteur du train ONCF qui a déraillé à Boukandel, Chaouki Ajana, a déclaré à plusieurs de nos confrères que son client a été reconnu coupable par le tribunal de première instance de Salé. La Cour a condamné le conducteur du train de Bouknadal à une peine de cinq mois d’emprisonnement, purgée depuis son arrestation le 16 octobre 2018 au matin.

La défense du conducteur a considéré que la sentence prononcée n’est pas un acquittement mais une inculpation pour homicide involontaire, ce qui le poussera à interjeter appel du verdict. Les avocats ont réaffirmé qu’ils sont convaincus de l’innocence de leur client assurant que la peine était « équitable pour la famille et parents du conducteur », car il pourra quitter la prison et rentrer chez lui.

Rappelons que les enquêtes menées par la division du diagnostic judiciaire de la gendarmerie royale à Rabat ont révélé la disparition des bandes vidéo, qui retracent les derniers instants précédant le déraillement du train. Les requêtes de la défense du conducteur ne se sont pas arrêtées là et ont demandé l’annulation de l’expertise car celle-ci a été rédigée en français.