Drame à Tanger : 24 personnes mortes électrocutées dans une usine clandestine de textile

13271

24 personnes sont décédées, tôt dans la matinée de ce lundi 8 février, dans un atelier clandestin situé dans une villa à Tanger. Une électrocution serait à l’origine du drame après que l’atelier a été envahi par les eaux.

Une unité clandestine de textile située dans la cave d’une villa à Hay Alinas, dans la zone d’El Mers à Tanger, a subi une infiltration d’eaux de pluies lundi matin piégeant ses occupants, a-t-on appris auprès des autorités locales de la wilaya de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima.

Dans un communiqué diffusé ce lundi 8 février, les autorités locales de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima annoncent avoir sauvé 10 ouvriers qui ont été transférées à l’hôpital régional pour recevoir les soins nécessaires, alors que 24 dépouilles ont été retrouvées. Les opérations de recherche se poursuivent pour tenter de sauver d’autres d’éventuels survivants.

Une enquête a été ouverte par les autorités compétentes sous la supervision du parquet pour élucider les circonstances de cet incident et déterminer les responsabilités.