Doukkali écarte le directeur de la direction des médicaments et de la pharmacie

1843

Le ministre de la Santé Anas Doukkali a mis fin aux fonctions de Omar Bouazza, le directeur de la direction des médicaments et de la pharmacie au sein du ministère.
Anas Doukkali, le ministre de la Santé, a mis fin à un des gros scandales qu’il a hérités après sa nomination, le 23 janvier dernier, en remplacement de Houcine Louardi. Doukkali a annoncé l’ouverture des candidatures au poste de directeur de la direction des Médicaments et de la pharmacie désormais vacant. En effet, une série de postes à pourvoir dans la haute administration de la Santé ont été ouverts à candidatures sur décision du ministre en date du 8 juin. Parmi eux, celui du directeur de la pharmacie et du médicament (DMP), occupé par le Dr. Omar Bouazza, au centre de toutes les polémiques.
La décision du ministre intervient après l’éclatement du scandale de racket des industriels des médicaments par Omar Bouazza durant les dix années qu’il a passées à ce poste.
Ce scandale a éclaté suite aux accusations du président de l’Association marocaine de l’industrie des médicaments Abdelmajid Belaich à l’encontre de Omar Bouazza pour des pratiques de corruption.
Belaich avait ouvertement accusé le directeur de la direction des médicaments et de la pharmacie, au sein du ministère de la Santé, d’avoir demandé aux associations des industriels de payer trois millions de dirhams en contribution à l’organisation du Forum national des médicaments qui s’est tenue les 23 et 24 février au Centre International de Conférences Mohammed VI à Skhirat, menaçant de ne plus leur renouveler de licences.