Dossier "Sofouh Ljibal" à Agadir: la mise au point des Eaux et forêts vis-à-vis d'Al-Omrane

429
Crédit: DR

Le Haut-Commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification (HCEFLCD) a affirmé, lundi, qu’aucun lot de terrain n’a été proposé par Al-Omrane pour pouvoir entamer la procédure d’échange immobilier, en vue de réaliser le projet « Al-Manal » visant à reloger les habitants du Douar « Sofouh Ljibal » à Agadir.
En réponse à un communiqué relayé par des sites Internet et des journaux concernant les développements du dossier « Sofouh Ljibal », dans lequel le Conseil communal d’Agadir impute la responsabilité de la non-exécution de la convention signée en matière de règlement de la situation foncière au HCEFLCD, ce dernier explique dans une mise au point n’avoir reçu aucun dossier pour pouvoir amorcer la procédure d’échange immobilier avec Al-Omrane, depuis le 26 août 2013, après avoir reçu une lettre du holding à travers laquelle il fait part de son approbation pour entamer cette procédure afin de réaliser le projet « Al-Manal ».
Le Haut-Commissariat note qu' »il est impossible d’entamer l’opération » si aucun lot de terrain n’est proposé par Al-Omrane dans le but d’effectuer l’échange, conformément aux dispositions légales et aux procédures en vigueur, notamment la circulaire n° 2088 du 3 mai 2011 relative à la gestion de la richesse nationale forestière.
Il s’agit de la mise en œuvre de la convention signée en 2012 avec le ministère de l’Aménagement du Territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la Ville, la Wilaya de la région Souss-Massa et la commune d’Agadir, visant à réhabiliter un ensemble de quartiers sous-équipés dans la Zone « Sofouh Ljibal » par Al Omrane-Agadir en sa qualité de partie en charge de la réalisation des projets de logement de l’État, rappelle le Haut-Commissariat.
Lors d’une réunion tenue au siège de la Wilaya d’Agadir, il a été convenu de mobiliser un terrain de 12 hectares pour la réalisation du projet baptisé « Al-Manal », dans le cadre de l’échange au profit d’Al-Omrane, en vue de reloger la population du Douar Sofouh Ljibal (400 habitats), note le communiqué, ajoutant que la Wilaya d’Agadir a été informée de l’approbation de cette proposition par le HCEFLCD.